Historique

L’Office municipal d’habitation de Laval

Suite à la création par le gouvernement du Québec de la Société d’habitation du Québec en 1967, les premiers Offices municipaux d’habitation du Québec ont été créés en 1969. Le 23 août 1979, l’Office municipal d’habitation de Laval obtenait ses lettres patentes. 

Dès 1980, l’Office mettait à la disposition des personnes seules et ménages à faible revenu 676  logements à loyer modique (HLM) répartis dans 352 logements pour familles et personnes seules, soit le projet Place Saint-Martin  324 logements pour personnes aînées, soit les projets Résidence Cartier, Résidence Chomedey et Manoir des Châteaux.

En 1994, le gouvernement fédéral a mis fin à ses programmes de logement social et ceci a marqué la  fin au Programme de logements à loyer modique (HLM) public. Le parc immobilier de l’Office municipal d’habitation de Laval comprenait alors 1,120 logements à loyer modique.

Suite au retrait du gouvernement fédéral, le gouvernement du Québec a mis en place différents programmes pour la construction de logements sociaux : Programme Achat-Rénovation (1996-1998) qui a été remplacé par le Programme AccèsLogis Québec, Programme Logement abordable Québec. Ces nouveaux programmes visent le principe de la mixité sociale.  Le gouvernement a également mis en place le Programme de supplément au loyer (PSL).

En 2002, avec l’adoption de la Loi 49, les Offices municipaux d’habitation ont la possibilité de construire des nouveaux logements dans le cadre des programmes en vigueur.

En 2015, le parc immobilier de l’Office municipal comprend 2,406 logements subventionnés répartis dans six (6) programmes différents :

  1. 1,120 logements dans le cadre du Programme de logements à loyer modique public (HLM);
  2. 473 logements dans le cadre du Programme de supplément au loyer;
  3. 111 logements dans le cadre du Programme Logement abordable Québec, volet social et communautaire;
  4. 534 logements dans le cadre de l’article 95 de la Loi nationale de l’habitation (anciennement article 56.1);
  5. 162 logements dans le cadre du Programme AccèsLogis Québec;
  6. 6 logements faisant partie du Programme de rabattement d’intérêts.

De 1979 à 2015, l’Office a vu non seulement son nombre de logements et de programmes sous administration augmentés, mais a vu également  son rôle se modifier passant de gestionnaire d’immeubles à gestionnaire d’immeubles développant des services et activités afin d’améliorer le milieu de vie de ses locataires.